Résultats d'examens
Les résultats sont proposés sous licence avec le ministère de l'Education Nationale.

Résultats d'examens : Bac, Brevet, BTS, CAP, BEP, MC...
Les résultats sont proposés sous licence avec le ministère de l'Education Nationale.

Mon compte Mon compte Déconnexion
☰ Menu

Tricher au bac c'est risqué !

blog picture Cet article n'est pas là pour vous encourager à tricher à l'examen, mais pour vous informer des risques encourus si vous vous faites prendre lors à l'examen.

Cet article n'est pas là pour vous encourager à tricher à l'examen, ou à vous donner des idées pour préparer vos antisèches ou autres méthodes de tricheries pour l'examen du baccalauréat.

Nous vous rappelons qu'il est strictement interdit de tricher à un examen, quel qu'il soit.

Tricher à un examen comme le baccalauréat est considéré comme une fraude et constitue un délit qui fait encourir à son auteur et ses complices une amende de 9.000 € et/ou un emprisonnement de 3 ans.

Le candidat risque également l'annulation de son épreuve, mais également une interdiction de se présenter à l'examen du baccalauréat pendant 5 ans et de s'inscrire dans un établissement public délivrant un diplôme post-baccalauréat.

Source : Service-public.fr

Qu'est ce qui est reconnu comme frauduleux lors des épreuves du Bac ?

La méthode de triche la plus connue et surement la plus ancienne est l'antisèche, le petit papier caché, dans la trousse, les vêtements,... qui comporte des informations qui seront être utiles lors du passage de l'épreuve.

Cependant avec les nouvelles technologies, et la miniaturisation des appareils, les méthodes de triches ont grandement évoluées ces dernières années.

La loi définit les éléments suivants comme étant frauduleux et pouvant entraîner des poursuites pour triche au bac :

  • la substitution de personne, ou se faire remplacer par une autre personne pour passer les épreuves.
  • l'utilisation d'un téléphone portable ou d'un appareil permettant des échanges ou la consultation d'informations, (Ipod, liseuse, tablette, et autres supports numériques multimédia...)
  • l'utilisation d'appareils permettant l'écoute de fichiers audio, (Mp3, walkman, baladeur et autres...)
  • la communication entre candidats, pendant l'épreuve, quel qu'en soit le sujet, (Ne parler pas, n'échanger pas avec les autres candidats)
  • l'utilisation d'une calculatrice quand cette utilisation n'est pas spécifiée dans le sujet,
  • l'utilisation de papier et document autres que ceux fournis par l'administration, y compris les feuilles de brouillons. (Vous n'êtes autorisé qu'à utiliser les papiers et documents fournis au début de l'épreuve sur votre bureau au début de l'épreuve.

Quels sont les peines encourus en cas de triche au BAC ?

Suite aux cas de triches, fuites et autres incidents survenus lors des sessions précédentes du bac, la législation a été revue, avec notamment la publication d'un décret le 3 mai 2012 par Luc Chatel (Décret n° 2012-640 du 3 mai 2012):

Une des raisons de la mise en place de ce décret, et principalement, dû au fait de la "lenteur" de la procédure disciplinaire en cas de constatation de triche à l'examen du baccalauréat. En effet, la procédure se voit raccourcie et a déjà permis lors de la session de 2012, sanction de près de 10% de fraudeurs en plus que la session de 2011.

On trouvera dans ce décret les sanctions encourues par le candidat qui trichera à l'examen du bac, sanctions qui seront prononcées par la commission de discipline du bac.

  • « 1° Le blâme avec inscription au livret scolaire, s'il existe ;
  • « 2° La privation de toute mention portée sur le diplôme délivré au candidat admis ;
  • « 3° L'interdiction de subir tout examen conduisant à l'obtention du baccalauréat pour une durée maximum de cinq ans ou d'un titre ou diplôme délivré par un établissement public dispensant des formations post-baccalauréat pour une durée maximum de cinq ans. Cette sanction peut être prononcée avec sursis si l'interdiction n'excède pas deux ans ;
  • « 4° L'interdiction de prendre toute inscription dans un établissement public dispensant des formations post-baccalauréat pour une durée maximum de cinq ans.

En résumé tricher au bac peut entraîner, le gel de vos études pour une durée de 5 ans, avant de pouvoir prétendre à une poursuite de vos études.




Articles populaires

Les taux de réussite du BAC 2016 détaillés

Tous les taux de réussite, par académie, par séries, par type de bac, etc...

Lire la suite »

Tous les chiffres concernant le BAC 2016

Nombres de candidats, taux de réussite, coût du bac, nombres de sujets et de copies, tous les chiffres de la session 2016 du Bac

Lire la suite »

Sujets du Bac 2017 de Pondichéry

Accédez gratuitement et simplement à tous les sujets du bac 2017 qui sont tombés à Pondichéry. Préparez le bac 2017 dans les meilleures conditions.

Lire la suite »

Tout savoir sur la session de remplacement du BAC

La session de remplacement des examens concerne les candidats qui n'ont pas pu participer à la session normale. Pour bénéficier de cet avantage, les postulants doivent d'abord justifier leur absence. ...

Lire la suite »

Comment affronter les épreuves de rattrapages du bac ?

Le rattrapage du bac permet de donner aux candidats une seconde chance d'être admis. Il concerne ceux qui n'ont pas obtenu la totalité des points (une moyenne de 10/20) au premier tour. Comment se dér...

Lire la suite »

Baccalauréat français : démarches et épreuves

Le bac est un diplôme important du système éducatif français qui met un terme aux études secondaires et permet d'accéder à l'enseignement supérieur. Pour réussir le bac, la maitrise des formalités et ...

Lire la suite »

Les sujets probables du BAC 2017

Quels sont les sujets probables pour le BAC en 2017 ? Retrouvez les pronostics des sujets du bac par série et par matière.

Lire la suite »

Tricher au bac c'est risqué !

Cet article n'est pas là pour vous encourager à tricher à l'examen, mais pour vous informer des risques encourus si vous vous faites prendre lors à l'examen.

Lire la suite »
Mentions légales | Contact : contact@admis-examen.fr
Reçevoir mon résultat par SMS ou EMAIL